mercredi 24 juillet 2013

L'odeur qui fait vendre en librairie

Qu'est-ce qui booste les ventes dans les librairies ? Une belle mise en avant des ouvrages ? Pas du tout.

Une dédicace du prince des thrillers ? Vous n'y êtes pas. Une soirée avec cocktails à volonté ? Encore moins.

Pour vendre plus de livres populaires comme les polars, les livres de cuisine ou les romans à l'eau de rose, rien ne vaut... le chocolat.

C'est la découverte qu'ont faite des chercheurs belges de l'université d'Hasselt et publiée dans le très sérieux "Journal of environnemental psychology".

Ils ont constaté qu'une boutique qui dégage des effluves de cacao a augmenté ses ventes de livres populaires de 22 à 40% pendant les dix jours qu'a duré l'expérience.

Faut-il y voir un lien entre les lectrices (qui sont la majorité des clients des librairies) et leur goût pour le chocolat ? Une relation de cause à conséquence entre l'appétence pour le chocolat et la soif d'apprendre ? Ou tout simplement lier l'affectif du chocolat à l'aspect cocooning de la lecture ?

lundi 22 juillet 2013

Remède anti-canicule !

Je pensais bien que je ne pourrai plus boire ce cocktail, tant les températures me semblaient trop fraiches ! Mais enfin on rejoint le degré idéal pour partager avec des hôtes esbaudis, ce breuvage délicieux faisant de chaque soirée una noche caliente !

 Je ne sais jamais...
... comment écrire "Margarhita" !

Il faut dire qu'il existe autant d'orthographes que recettes.
Ce qui pose probleme c'est le H... ou le placer ? Entre le G et le A, ou apres le R ? Il y en a même qui n'en mettent pas du tout.
Allons au restaurant mexicain, ils doivent savoir l'écrire ? Et bien non, ils mettent des H de manière fantaisiste.

Mais qu'importe, je ne sais pas l'écrire mais je sais bien la boire ! Eh oui parce que la "margharita" c'est le cocktail emblématique des folles nuits d'été américaines. On ne sais pas trop d'ou vient ce nectar mais il est sûr qu'il a pris naissance à la fin des annees 30, au Mexique, en hommage à une Marguerite ou une Rita, mais ce fut un veritable succès dans le sud des States tres rapidement.
Il est à base de tequila, cet alcool extrait du jus d'un cactus, l'agave Tequilana... Ca pousse comme du chiendent dans le nord du Mexique et dans le sudest de l'Arizona et Nouveau Mexique.

Ca ressemble à un aloes et ça fait partie de la famille des Yuccas...

Le succès de cette désaltérante boisson dont on sert des pichets entiers dans les restaurants mexicains, est énorme ! Un veritable business s'est instauré autour de la margarita. Et notamment la marque Margaritaville, qui fait des premix (que je trouve chimiques et assez degueus, mais c'est très personnel), des appareils à faire la Margarita, et... des hôtels. Oui je sais, ça peut paraître surprenant, mais il faut se rendre compte que désormais, le nom est synonyme de feêe, de beuverie (on ne sait pas faire la fête aux states sans être fin bourrés dès le début de la soirée) et de cool attitude...



Il y a donc les services de verre, le linge de maison, les tongs, et on porte le tout dans les resorts (hotels de luxe) : MARGARITAVILLE ! of course...
Si vous passez par Las Vegas, ne manquez pas la boutique haute en couleur, sur le strip, entre le Bellagio et le Caesar's, sur le trottoir d'en face... Vous pouvez vous y voir décerner des diplomes de MargaritaUniversity...


Voila pour faire votre malin(e) lors des soirées, maintenant passons aux choses sérieuses : comment le boire ?

C'est très simple...
D'abord le verre que l'on glace avec du Sel... Très important ! On met du sel dans une soucoupe que l'on mouille d'un peu de jus de citron, et on trempe le bord du verre, de manière à prendre du sel avec le breuvage.


http://www.ishopsouthwest.com/images/recipe_margarita.jpg

la recette : 1/3 de tequila - 1/3 de cointreau ou triple sec - 1/3 de jus de citron vert. C'est tout ! On la boit frozen (passée au mixer avec de la glace pilée, ça fait une sorte de granite) ou on the rocks (sur un lit de glacons), mais toujours à la paille.
Il y a des variantes :
La strawberry, on rajoute des fraises en puree. C'est très fruite, et ca donne un côté acidulé pas désagréable.
La pink grapefruit... au pamplemousse rose, ma preférée, sur une recette de ma comtesse. On remplace la moitie du jus de citron par du jus de pamplemousse rose... (vous comprenez que nous ayons planté un pamplemoussier et un lime dans le jardin !). Ca se boit comme du jus de fruit !

On la sert avec des tortillas chips : prendre des tortillas normales, les couper en triangle et les passer au four très chaud. Que l'on dip (trempe) dans du Guacamole - Un avocat écrasé, avec du sel, du poivre, du tabasco, et pour moi une larme de tequila...

Vous réunissez des amis qui ont l'alcool gai (TRES important !) et vous vous asseyez en étant bien conscients que vous allez avoir du mal à vous relever...

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! Elle est pas belle la vie ?


Bises les amis, et Cheers !